Je dirais, indéniablement, l’amitié est  l’un des héritages que m’a légué le Lycée Motema Mpiko.En effet, plus de 20 ans après, les lycéennes continuent de pivoter dans ma sphère. Aussi, nous avons pris le chemin : du lycée en passant par l’universitépour aboutir à la vie professionnelle et familiale. De l’insouciance a la maturation, ainsi cette amitié s’est construite au fil des années.

Laparticularité de la  promotion 1992 dont je fais partie a été detisser des liens entre les 3 sections : littéraire, pédagogique et scientifique. C’est grâceà  ces liens que nous avions pu relancer l’Assaelm à l’occasion du 30 ème anniversaire du lycée Motema Mpiko. A l’époque, nous avions l’habitude de nous retrouver chez mes parents à Matonge, un point de rencontre idéal car il se situait non loin de l’avenue Victoire.Nos rencontres se faisaient régulièrement et nous retournions quelque fois au lycée. Souvent,  je rendais visite à Mesdemoiselles Clémence et Francoise.

Après l’obtention de nos diplômes d’Etat, nous avions organisé une petite fancy-fair ouverte au public. Nous étions jeunes avec plein d’idées dans nos têtes et ambitieuses,  c’est dans cet élan que nous avions saisi à bras le corps l’organisation du 30 èmeanniversaire du lycée Motema Mpiko. Or l’Assaelm existait déjà mais n’était pas active. Informées par Mesdemoiselles  Françoise et Clémence, nous avions commencé à réfléchir sur l’apport ou la contribution des anciennes élèves du lycée Motema Mpiko à ces  festivités. Après plusieurs séances de préparations, Mlle Francoise m’avait introduit auprès de Madame Georgette Massela, présidente des anciennes à l’époque et aux autres anciennes de différentes promotions. C’est à partir de ses 30 ans que l’Asaelm avait repris vie. De cela, je garde un bon souvenir. Nous riions  dans la salle lorsque les jeunes semblaient méfiantes face aux idées de premières promotions 

Sans rentrer dans les détails, je voudrais profiter de cette occasion, à travers ses quelques lignes, pour remercier la promotion 1992 car le temps et la distance ne nous ont pas empêchées de garder notre joie de vivre comme au temps du lycée. Je  voudrais aussi décernerune mention spécialeà Madame Sylvie Elenge, par rapport à son travail et son engagement au sein de l’Assaelm, avec qui je passe beaucoup de temps à discuter et réfléchir sur les activités à mettre en place et l’apport des anciennes au lycée. D’ailleurs, elle a su faire le pont entre les récentes promotions et les plus anciennes.

Motema Mpiko, c’est notre devise. Nous en sommes fières et nous l’aimons.

Mima Monanga
Promotion 92
Manchester

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *